top of page

L'ÉROSION

road-récit de Charles-Éric PETIT

CONCERTO-GRIOT

avec Alex SELMANE et Éric GUENNOU

MG1_7490.JPG
MG1_3426.jpg
MG1_7365.JPG
MG1_3938.jpg
L'ÉROSION: Bienvenue

Au commencement, il y a le désir du musicien Éric GUENNOU et de l’acteur Alex SELMANE de rencontrer une œuvre accessible, captivante, poétique, amusante, caustique afin de la mettre en voix et en musiques et donc de la partager. Avec « L’ÉROSION » de Charles-Éric PETIT, ce souhait se réalise pleinement.


L’histoire de ce road-récit est celle d’un homme qui perd le même jour son emploi, sa voiture, son logis et sa qualité de père biologique puis qui se surprend lui-même à quitter la ville pour se diriger vers la mer, liant un moment son sort en suspens à celui d’autres compagnons de route libres comme lui dorénavant de leur temps de vie puis à celui d’un bâton loquace (dont il apprendra tant) sur lequel il s’appuiera dans sa marche semblable à une quête d’un sens à son existence exempte de travail.


Ce conte philosophique aux accents rousseauistes réunit de vastes thématiques à notre goût : l’initiation au voyage et par le voyage, une évocation de certaines valeurs qui peuvent induire les rapports humains et sociaux, le retour à la Nature protectrice ; bref une photographie positive de l’humanité.


Alex Selmane, acteur et metteur en scène principalement de textes contemporains, a emprunté

« L’érosion » de Charles-Éric Petit au répertoire de la prochaine création de la compagnie Là-bas Théâtre (à laquelle il participe).

Éric Guennou déploie avec ses instruments de prédilection et de nouveaux venus un imaginaire musical acoustique, électro-acoustique et bruitiste que lui suggère ce texte inédit et original, créant bien des interactions. Sa recherche s’emploie à créer un paysage sonore de l’œuvre tout au long de la lecture incarnée de « L’érosion ».

Ainsi ces deux complices raconteront en 1 heure cette histoire bien humaniste à deux têtes, à deux voix et de concert.

L'ÉROSION: À propos

Petite note de l'auteur

L'ÉROSION: Texte

« L’érosion » est une tentative littéraire et théâtrale, située entre écriture du réel et conte philosophique. 

J’y vois l’occasion de remettre à nouveau « ma peau sur la table » en y abordant ici la question du sens du travail. 

Mon métier à moi est celui d’écrire. Principalement pour le théâtre.  Mon ambition n’est autre que d’absorber le réel et de le transformer en sentiments. En images, en sons. Je voulais, avec ce projet, écrire un texte à l’accent utopique.

J’entends « L’érosion » comme une matière orale et plastique où la musique, absente de l’écriture, pourrait venir s’infiltrer entre les scènes et le récit. La musique étant autant le silence entre les notes qu’il est en poésie celui qui existe entre les mots. 

A la question de pourquoi prendre la parole, l’actualité me fait au moins savoir « pour qui ».  J’écris pour nous tous qui attendons, plaqués contre la paroi de la centrifugeuse, une réponse au « pourquoi de notre travail », en quoi il donne sens à notre vie.


Charles-Éric PETIT

L'ÉROSION: À propos
MG1_7283_edited_edited.jpg

Ce matin, poussant la porte de son bureau, Monsieur P. fait une stupéfiante découverte. 



                                                                                          Quelqu’un se trouve assis sur son siège, face à son écran.

L'ÉROSION: Citation
bottom of page